2.3.15 lentilles gravitationnelles einstein vs nassim

Bonjour,
Nassim ajoute un spin à la déformation de l’espace-temps causée par les corps massifs.
Quelle est l’influence de ce spin sur la lumière qui contourne ces corps en suivant la déformation de l’espace-temps ?
Je m’attends à ce que le spin agisse comme une centrifugeuse et disperse la lumière et je ne vois pas comment c’est compatible avec l’effet de lentille…

C’est posibe en anglais sil vous plait ??? Merci

Please try google translate that cause i’m probably not good enough at english :wink:

Bonjour maneol,

J’ai effacé mon précédent poste qui n’était pas pertinent, car en effet je n’avais finalement pas bien compris l’effet de lentilles gravitationnelles. :laughing: J’ai donc révisé un peu ma physique ! :books:

Mais votre question n’en reste pas moins très intéressante concernant l’ajout d’un spin par Nassim sur la déformation de l’espace temps. :thinking:

En effet, de ce que j’ai pu comprendre la trajectoire d’un photon suit une ligne droite, qui dans un espace-temps courbé par la masse d’un corps, créé une trajectoire géodésique. Cela donne l’illusion que la lumière contourne ce corps, or elle ne fait que suivre une ligne droite sur une surface (ou hypersurface) courbée. Le meilleur exemple étant de tracer une ligne sur un cône, qui représenterai la déformation subit par la masse d’un corps qui en serait le sommet.

Par contre l’ajout du spin à la déformation de l’espace-temps créé une structure géométrique en double-tore d’après les travaux de Nassim.

Et donc pour compléter votre question : Quel type de géodésique produit le double-tore ? Et cela permet-il de conserver cet effet de lentilles gravitationnelles ? Par rapport au “cône” représenté par la théorie d’Einstein. Car pour moi la trajectoire est alors une ligne qui irait vers le centre du double-tore en représentant une spirale.

J’avoue que j’ai également un peu de mal à me représenter l’influence sur la lumière si l’on ajoute un spin, d’après la déformation géométrique de l’espace-temps que cela produirait.

Mais je suis d’accord que l’on peut observer la présence d’un moment cinétique qui produit un double-tore (ou une spirale) dans la structure de la matière, ou bien des champs électromagnétiques. Mais l’espace-temps est-il réellement déformé de cette manière ? Ne serait-ce pas plutôt le résultat des différentes forces présentent dans l’Univers ?

Merci d’avance à celles et ceux qui apporterons leur point de vue :slightly_smiling_face:

1 Like

Un corps massif déforme l’espace-temps et donc la trajectoire de la lumière mais pas assez pour que la lumière ne puisse échapper. Un trou-noir dans sa définition classique déforme tellement l’espace temps que la trajectoire de la lumière se retrouve courbé a l’infini vers le trou-noir. Le modèle de lentille gravitationnelle n’est donc pas un problème dans le modèle révisé de Nassim.
Le spin génère cette spirale toroïdale, contrairement à cet “affaissement” décrit dans la relativité générale. Le spin implique la rotation de quelque chose - les Plancks dans le modèle unifié - alors que dans la théorie classique le vide est vide donc ça serait juste les lignes de l’espace temps qui serait courbées. La lumière n’est pas vraiment affectée en tant que telle par cette nouvelle approche, la structure en forme vortex est similaire à celui du cône.
Ensuite, toute masse est le résultat d’un gradient d’énergie dans les oscillateurs de Planck: la spirale est l’expression de l’Univers, une différence de densité engendre systématiquement une spirale et l’expression de cette information, que l’on appelle matière.

Je suis on ne peut moins sûr d’avoir répondu à votre question, si vous pouviez m’éclairer sur le point que vous souhaiteriez voir élucidé je me ferais un plaisir d’y répondre :slight_smile: