2.4 effet de l'information sur le corps

Que se passe-t-il au niveau corporel lorsqu’une information bluffante est intégrée ? Comment se fait-il que les sensations corporelles changent lorsque la vision du monde change ?

1 Like

Une réponse avec la méditation Vipassana dans la tradition de S.N.GOENKA que je pratique depuis 2 ans, et qui permet de comprendre et d’experimenter que notre corps et notre esprit sont en permanence reliés, ou connectés et ce qui les connecte ce sont toutes les sensations physiques que nous ressentons dans notre corps.
*

" Les phénomènes mentaux et physiques sont comme les deux faces d’une pièce de monnaie. Sur une face, il y a les émotions et les pensées qui apparaissent dans l’esprit, sur l’autre il y a la respiration et les sensations du corps. Toutes les pensées ou émotions, toutes les impuretés mentales qui apparaissent, se manifestent dans la respiration et les sensations au même moment. Ainsi, en observant la respiration et les sensations, nous observons en réalité les impuretés mentales. Au lieu de fuir le problème, nous affrontons la réalité telle qu’elle est. En conséquence, nous constatons que ces impuretés perdent de leur force ; elles ne nous submergent plus comme elles le faisaient par le passé. Si nous persistons, elles iront jusqu’à disparaitre et nous commencerons à vivre une vie paisible et harmonieuse, une vie de plus en plus libre de négativité. " Goenka

Ce fut d’après ce maître, la découverte majeure du Bouddha Sakyamuni qui le conduisit à son éveil et qu’il a ensuite enseigné .

2 Likes

Effectivement la méditation permet la paix intérieure . Mais jusqu’ou et dans quel but ? De prendre de l élan et du recul en même temps sur nos émotions et pensées ? Le constat est 1 changement d état mais qui revient peut etre moins souvent mais qui revient quand même dans 1 forme ou une autre . Je discerne ce qui m appartient et ce qui vient d ailleurs ( mais ou ailleurs ? )et comment discerner ce qui m appartient ou pas ? La vibration crée la forme dixit Nassim .

Bonjour Maneol,
Notre système de pensée est basé sur des croyances pré-établies et celles que nous acquérons tout au long de notre vie. Nous avons théoriquement accès à toute l’information de l’Univers en nous, mais nous ne sommes que l’expression d’une minuscule partie de cette information. Lorsque nous découvrons des choses, littéralement nous “découvrons” une information qu’un voile recouvrait jusqu’alors. Nous étendons notre champ de perception des choses, nous enrichissons notre mince expression du Tout. Mécaniquement, comment cela se produit-il ? Nous sommes avant tout des antennes reliées à l’information universelle, des antennes fractales et holographiques. L’information, pour provenir jusqu’à nous, doit alors passer par de véritables montagnes russes, des points critiques agencés de manière très complexe donnant une certaine dynamique aux vibrations, que vous pouvez comparer aux géométries sacrées antiques (voir Robert Edward Grant) donnant aux Plancks, délivrant ainsi un pan de l’information des mémoires universelles. Le chemin que l’information emploi, les points critiques agencés selon notre capacité et notre habitudes de réflexion, peuvent se réagencer suite à “l’acquisition” de nouvelle information. On agrémente ces points critiques, on complexifie sa structure. On absorbe la vibration et on l’intègre à notre biologie. On crée de nouvelles connexions synaptiques. En ce qui concerne l’information remarquable, “parlante”, qui résonne en nous à la manière d’un diapason, qui nous donne la chair de poule ou des fourmillements, son procédé est assez facile à comprendre: l’information que l’on reçoit résonne avec l’information qui siège en nous, l’information exprimée est captée et résonne avec l’information non exprimée de notre champ de mémoire
En espérant vous avoir apporté une bride d’information
N’hésitez pas à me demander des éclaircissements si besoin est
Bien à vous! :slight_smile:

2 Likes