4.2.3. "non seulement l’espace-temps relie tout, mais il est tout"

Où se trouve dans ce tout les mathématiques (p.ex. la série des nombres naturels) ou encore la grammaire (le sens)? N’y a-t-il pas un absolu au-delà du manifesté (ou de l’espace-temps ou de l’univers)? Les grammaires (ou langages, y compris les mathématiques) sont-elles vraiment inscrites dans l’espace-temps comme de l’énergie cristallisée. Leur usage nécessite certes la cristallisation de l’éngergie sous forme d’information, mais la source de leur vérité intrinsèque (ou sens ou grammaire) est-elle dans l’espace-temps?