La morale de l'Histoire, c'est la Géographie! :)

Bonjour à tous,

C’est bien beau la Physique, mais elle ne reste que l’étude du Microcosme, du monde intermédiaire qui est le notre, et du Macrocosme…
Elle se fait forte de la fission qui consiste à tirer une énergie en dissociant la matière.
Car la Physique comme son nom l’indique est l’étude la Matière, de ce qui est Visible.
La clé de la fusion, et je sais de quoi je parle, c’est de s’apercevoir qu’il existe un Invisible (E), associé au Visible (m).
Et c’est cela que je vais tenter de mettre en lumière (c²) ici.
Attention, j’arrive! :rainbow:

1 Like

Ce serait un peu comme le jeu où il faut relier les points entre eux pour que la figure apparaisse. Si l’on se contente de regarder ces points, il ne se passe rien.
Mais si l’on relie 1 à 2, puis 2 à 3 etc… Alors au final, on obtient un joli dessin.
C’est la pensée cohérente, qui mène l’action cohérente et fait apparaître l’information observée, une forme cohérente (objet), ou encore de l’informe cohérent (dialogue).
Je me place comme médiateur entre la pensée et l’action, c’est ce qui fait que je suis un “sapiens sapiens”. Je mets “Nous” au milieu (Médiateur, intermédiaire, médium) car sans “Soi” il n’y a pas d’interprétation possible. Vous comprenez?
Il y a beaucoup à dire mais pour résumer, nous sommes ici et maintenant, présents, au centre de:
Pensée et Action, Esprit et Corps, Haut et Bas, Ciel et Terre, Volatile et Dense, Conscience et Forme, Énergie et Masse, Temps et Espace, Invisible et Visible, Onde et Corpuscule.

Ce sont des termes que souvent l’on dissocie pour exprimer l’environnement dans lequel nous évoluons. Mais ce ne sont que des mots, représentants l’Un et l’Autre. En réalité ils composent ensembles notre réalité, de façon indissociable.

1 Like

Je ne vais pas y aller par quatre chemins. Si l’on se représente la forme telle qu’elle est, c’est parce qu’elle est contenue par une surface finie. Le tout est représentable dans la forme, sous nos yeux. Au delà, où ne porte notre regard, c’est l’inconnu. Un inconnu que beaucoup se plaisent à imaginer. Et l’on peut imaginer tant de choses…
Mais qu’en est-il, en réalité?
Nous évoluons au sein d’un monde fini, matériel. Notre pensée est en mesure d’exprimer un infiniment grand et un infiniment petit, dont on démontre progressivement l’existence, à l’aide d’outils qui adaptent ces étendues nouvelles à notre vision (microscopes, lunettes astronomiques, entre autres capteurs de signaux…). C’est au delà de ce que l’on peut voir et des outils adaptés en permettent de nous en faire une représentation. D’une idée que l’on s’en faisait, il en devient progressivement une réalité…

1 Like

Une réalité observable.
Que sommes nous en mesure d’observer?
Des formes, des couleurs, notre espace de vie, selon différentes dimensions.
Nous l’avons qualifié (Lettres) en quantifié (Chiffres) afin de nous l’exprimer les uns aux autres, membres de cette même société “humaine”.
Et là j’ai repéré une lacune. Pythagore, ce grand homme, avec son tableau à double entrée, nous a entraîné à représenter notre monde observable et “fini” de façon imaginée et infini. Quelle grossière erreur! Dire que notre civilisation actuelle base tout sur son économie, et que cette même économie s’appuie sur des valeurs, des nombres, pouvant s’étendre à l’infini… Alors que l’espace où nous évoluons dans la matière a une surface finie. C’est dès aujourd’hui qu’il faut remettre les choses en place.

Simplement, les nombres sont l’expression d’une pensée, de l’illimité.
Quant aux chiffres, comprenez qu’ils font référence aux différentes dimensions observées, aux différentes longueurs d’ondes qui donnent vie à un corps, et que l’on a résumé en couleurs de l’arc-en-ciel, 7 couleurs, alors qu’il est évident qu’il s’agit en vérité d’une palette bien plus importante… Encore fallait-il commencer, par un commencement… Qui peut-être bien est aussi une fin? Cela dépend de la façon d’y croire, de manière linéaire ou bien alors cyclique…

D’où viennent les nombres? D’où viennent les chiffres? D’où viennent les lettres?
C’est cela qu’il faudra élucider ensuite… :rainbow:

Cela evoque un peu la question a quel fin nous nous trouvons au milieu de tout cela, entre pensee et action, entre esprit et corps, conscience et forme etc. - Pour moi, c’est une sorte d’evolution, qui a la fois nous permet de choisir et agir librement ainsi que le fait que cela suit un plan plus important et plus generique du tout/de l’univers - dont nous ne sommes qu’une petite partie. Dans cette facon de nous voir, cela devient aussi clair que nous sommes plus qu’un robot qui suit des regles “coherents” defini d’avance. Les regles en nature offrent une variabilite infinie dans sa coherence.

Ce qui est observable pour nous depend entierement de notre prise de conscience, du degree auquel nous arrivons a gerer/controler notre facon de penser. Si notre prise de conscience n’inclus que le matieriel, notre monde observable sera limite a cela - par contre le moment quand nous prenons conscience des autres domaines au dela du materiel, notre comprehension de ce que nous observons sera moins limite… theoriquement il devrait etre possible de contempler l’univers dans son infini… je doute par contre qu’il y a qqn actuellement qui en serait capable… theoriquement, un jour cela pourrait pourtant etre possible de saisir l’univers et l’infini ainsi que ses parties… et de grandir consciemment en phase avec…

1 Like

Tu portes bien ton nom l’oiseau bleu.
Et si je te disais qu’aujourd’hui je suis, ou du moins me crois être dans cette compréhension sans limite, synchronique. Bien sur mon univers est ton univers, juste cela dépend de ce qu’embrasse notre regard. Car c’est en forgeant que l’on devient forgeron. C’est l’expérience qui invite à la prise de conscience… :wink:
Il est très important de considérer E=mc² => lorsque tu choisis de faire, d’agir sur “la matière”, concrètement cela apporte une “énergie” particulière, et de façon visible comme invisible c’est une chose qui marque l’esprit. De là à croire aux licornes quand-même, je n’ai pas cette imagination-là. J’ai besoin de concret et c’est bien pour cela que je suis venu expérimenter ici sur notre belle planète.
J’ai tout de même vécu une expérience sans précédent. Si le cœur t’en dit, je t’invite à faire des dessins, je ne dis pas lire mais faire , et tu verras bien où cela mène ton esprit: http://votezblanc.xyz/FredSotoca/Resolution/
Après, chacun fait bien comme il veut… Work in progress! :rainbow:

Bonjour,

jusqu’ici rien de vraiment bien nouveau … l’Islam, le Taoïsme ne cessent d’exprimer ces concepts depuis des millénaires, il est très facile de les retrouver dans toute spiritualité.
Mais, c’est assez drôle de voir que la manière d’exprimer ces concepts avec des termes plus adaptés au monde moderne donne l’impression de découverte pour ceux n’étant pas intéressés par les livres “sacrés”.

Qu’en pensez-vous ?

Eh salut Abdel! Salam aleykoum! :slight_smile:

Content que l’expression de mon ressentis t’amuse.

Juste pour dire, je n’ai eu aucun besoin de livre sacré…
->Je me suis juste émerveillé devant un arc-en-ciel.
->J’ai ensuite souhaité cultiver un jardin, notre jardin, la Terre.
Et pour cela il est bon de cultiver aussi le Ciel (une façon de penser, qui permet d’agir en co-création avec les éléments…)
Le plus beau des livres n’est-il pas celui de la création?
Celui que tous sans exception pouvons observer en tout lieu et en tout temps sans distinctions.
L’idée que j’évoque ici est celle que lorsque l’on agit concrètement au nom de la Nature, on “prend conscience”… Réaliser notre environnement ne définit-il pas nos conditions de vie? Il ne s’agit pas de petits caractères sur des pages qui s’usent au temps qui passe, même si c’est un cheminement que je respecte…
Moins fatiguant d’écrire que de creuser un trou pour planter un arbre, ou d’entretenir une forêt pour le plus grand bien de tous ceux qui s’y trouvent…
Mais laisses-moi un peu de temps pour expliquer, et tu verras que ce n’est pas dans un livre que l’on peut vivre ce que je vis. En tout cas pour ma part je n’y suis pas arrivé. Lire n’est pas pour moi une expérience complète, j’ai plaisir à écouter, sentir, goûter, toucher et voir…
Brièvement, l’écriture ou le langage est l’expression de la pensée, de l’imagination…
L’étage au-dessus, si je peux m’exprimer ainsi, ouvre la porte vers un extérieur qui nous reflète.
Pour rappel, voici comment, dans mon cheminement, je conçois notre réalité:
1(Rouge-Point d’origine)-Minéral, 2(Orange-Marche d’une journée, d’un point à un autre)-Végétal, 3(Jaune-3 points:Triangle)-Animal, 4(Vert-Carré)-Environnement, 5(Indigo-Pentagone))-Dialogue, Communication, 6(Bleu-Hexagone))-Pensée,Imagination, 7(Violet-Heptagone)-Conscience de Soi, 8(Rose-Octogonne)-Pleine Conscience, 9(Blanc-Ennéagone)-Source, et l’on voit bien que si l’on extrapole->“Grand Tout”,Infini, Cercle. Un cercle qui se trouve être aussi le point d’origine. :wink:
Une “résonnance” :slight_smile:


Si la compréhension de notre monde était si aisée, nous vivrions tous en paix dans un vrai petit paradis…
Ce qui n’est pas encore la cas… Même si des fois l’on pourrait s’y croire! :rainbow:
Ou pas…

Alpha et Oméga, Commencement et fin, Sciences et Religion, Histoire et Géographie…
Maîtres et Esclaves, Enseignants et Élèves.
Toujours à se “spécialiser” dans la dissociation, parfois à l’extrême…
A quand l’Harmonie?!!!
Tout ce que je dis, c’est:

  • Dessine d’un côté le tableau de Pythagore, représentant de la conscience, infinie.
  • Dessine de l’autre celui-ci, simplifié (somme des chiffres des nombres), représentant de la forme, finie.
    Comment harmoniser les deux? Telle a été ma question.
    Ici, une réponse: http://votezblanc.xyz/FredSotoca/Resolution/
    De cela qu’en penses-tu? Mieux, en quoi dessiner te fait-il prendre conscience?

Salut, Salam aussi Fred, Paix en conscience.

Je te rejoins en tout point dans ce que tu décris. Ma remarque n’était pas pour rabaisser ou minimiser ton discours, juste pour apporter l’indice que n’étant pas les premiers hommes à avoir “réfléchis” la création, ces “découvertes” sont en réalité ce à quoi nous ont invités un bon nombre de sagesse de part le monde bien avant nous et encore aujourd’hui, maintes sagesses ne sont pas encore comprises car émanent d’un Être suprême, Supérieur et Fondateur de tout ce qui est.

Le peu de fatigue que prend l’écriture n’empêche pas de creuser un trou pour planter un arbre, la preuve, c’est ce que toi et moi faisons.
La lecture des écritures saintes, en Conscience, ne fait qu’encourager à entretenir et maintenir la Création quel que soit le règne que tu énumères, l’humain étant nécessairement placé au centre afin d’administrer en Conscience.

Mais le monde n’est pas si beau en terme de consommation d’énergie (quelle qu’elle soit).

Le Livre ne fait pas le chemin, ni la vie. Il aide ceux qui en ont besoin à ouvrir les yeux, et il conforte ceux qui douteraient, ou ceux qui ont la vue claire. Et d’un autre côté, il met en garde ceux qui transgressent et ont un gout pour la corruption.

Dans le cas où tu ne sais pas, permet moi de te faire découvrir certains mots utilisés à tout va quotidiennement mais sans profondeur la plupart du temps.
Allah est un mot arabe dont la racine indique un superlatif de Ilah. Ilah ou Eloh en hébreu est souvent traduit par Dieu ou dieu. Mais, ce n’est pas ça. Cela signifie “exhaltation”. Donc “Allah” signifierait “Grande Exhaltation” ! … je te laisse réfléchir à ce sujet.

Avant même de lire les livres saints, j’étais dans cet émerveillement. Le Livre n’a fait que me conforter dans cet état qui est appelé “fitra” en arabe, qui signifie “pureté originelle”. Je ne veux pas dire que je suis pur, mais l’émerveillement nous fait revenir à l’état d’enfant, c’est encore ce que je ressens quand j’observe. Le fait d’avoir étudié les sciences me donne une profondeur de vision que d’autres n’ont pas. Le fait d’avoir étudié la médecine chinoise et les concepts de Qi, m’a permis encore plus de faire des connexions avec ce qui est dit dans le Coran, et dans la pratique des rites qui ne sont rien d’autres qu’une réharmonisation énergétique consciente enseignée par le Créateur. Réharmonisation nécessaire pour synthéstiser l’ensemble des étapes que tu as énuméré et ceci afin de se rapprocher au mieux de la dernière étape. Mais ceci, peu de gens le comprennent.

Et je suis parfaitement conscient que certains n’ont pas forcément besoin d’un livre sacré pour atteindre ce niveau. Mais le Livre s’adresse à toute l’humanité, et la majorité en a besoin. Il suffit de mettre de côté ses préjugés, ses croyances souvent biaisées, et lire le Livre avec une volonté de faire un avec le Tout.

“Si la compréhension de notre monde était si aisée, nous vivrions tous en paix dans un vrai petit paradis…Ce qui n’est pas encore la cas…” => Il y a dans ce monde des horreurs, et l’équilibre est exigent, le retour de baton est inévitable. Le Livre d’Allah met en garde contre les dérives car elles se retournent toujours contre ceux qui les pratiquent, si ce n’est pas de notre vie sur terre, ce sera dans l’autre, inévitablement, sauf si correction est apportée. Les gens sont trop loin de la nature, et de leur nature, aujourd’hui pour comprendre que c’est à eux mêmes qu’ils se font du mal.

Bref, je te souhaite la paix et l’harmonie ici et maintenant car il n’y a en vérité que cela.

Abdel

1 Like

Re-salut,

Tu dis: “maintes sagesses ne sont pas encore comprises car émanent d’un Être suprême, Supérieur et Fondateur”, je dirai pour ma part “d’Une Conscience, qui habite toute Forme de vie, et qui invite à l’interaction de ces différentes formes, de manière cohérente, et pour la forme, de façon consciente”.

Beaucoup font n’importe quoi, à leurs heures perdues. Ceux pour qui tout s’achète, et se vend…
Je suis heureux de savoir que de ton côté tu prends soin de “Nous”.

Tu dis aussi: “l’humain étant nécessairement placé au centre afin d’administrer en Conscience”. Je ne suis pas d’accord, nous existons au même titre que les Minéraux, les Végétaux et les Animaux, au sein de l’Environnement, entre Terre et Ciel chacun occupe cette place de médiateur, intermédiaire, médium.
Environnement où chacun des règnes énumérés occupe une position le plaçant au cœur de celui-ci, en Harmonie avec le reste, naturellement. Tout s’adapte…
Pourquoi l’humain occuperait-il une place particulière, séparée, supérieure?
Sinon aujourd’hui par rapport à un autre être humain qui lui obéit le plus souvent de façon profitable. Moi je dis “Non! ça suffit!!!” => Le bonheur est de cette vie que l’on partage, et non que l’on s’approprie…

Tu dis encore: “le monde n’est pas si beau en terme de consommation d’énergie”
Effectivement, ayant fais des études en physique, et notamment en thermodynamique, j’ai vite compris que l’énergie assimilée par l’organisme provient de la Nature, aussi si cette énergie reçue est tout simplement transmise au profit pour la Nature en retour, le cycle est complet. Rien ne se perd, rien ne se créer, tout se transforme -> Choisissons donc la forme, celle qui apportera l’épanouissement du Vivant (Minéral, Végétal, Animal). Cessons d’agir de façon égoïste en ce cas. Pourquoi donner tant de poids au consommable, au profitable?!

Le Livre… Comment te faire comprendre que le travail que j’ai réalisé avec Résolution m’a emmené à une compréhension absolue, englobant toute autre; à un émerveillement en tant “qu’adulte responsable”… C’est que cela se vit… C’est en passant par l’acte, le faire, par l’expérience que l’on prend conscience… Lire ne suffit pas. Un livre n’est que l’expression de ce qui peut être vécu ou imaginé. Le faire soi-même, vivre cette aventure qu’est la vie est une toute autre histoire… C’est pour cela que j’ai commencé par planifier le jardin et qu’au fil du temps je me retrouve en accord avec… Des plans j’en suis passé à quelque chose de réel, qui résonne en chaque instant… Un jardin, ce sont beaucoup d’efforts, et l’idée lumineuse que je souhaite aborder ensuite, c’est que faire ces dessins est un peu comme jardiner le fond de la pensée… Il faut le réaliser, et lorsque l’harmonie s’installe avec le tout, il se passe vraiment quelque chose de plus…
Pour être sincère, je ne suis pas très à l’aise avec ce qui est à attacher aux mouvements religieux. Comprends bien que je souhaite exprimer ici quelque chose de nouveau, de diffèrent. Ce quelque chose qu’aucune religion n’aborde, cette “fusion du Ciel et de la Terre”. Ce dont tu prendrais toi aussi conscience si tu prenais le temps de faire les dessins… Comprends que je suis parti du tableau “Puissance et dimensions”, et que dessin après dessin, j’ai réfléchis “l’Amour et la Lumière”, et regarde donc jusqu’où cela m’a emmené, c’est incroyable… C’est un développement tout à fait particulier que je ne trouve dans aucun écrit, et crois moi depuis que cela m’est arrivé, je cherche et je cherche.
Les gens à qui j’en parle ne comprennent pas, ceux qui lisent ne comprennent pas, un psychothérapeute ne comprendra pas, un scientifique ne comprendra pas…
Tout de même, quand on demande à des élèves de faire des transformées de Fourier, ça ne pose pas de problème. Et juste pour prendre le temps de dessiner, de jouer avec ses connaissances, c’est pour ces mêmes gens devenu “compliqué”. Je m’interroge…
Je me demande surtout une chose, au bout d’un an déjà que j’essaye de partager cela:
=> Lequel sera le premier à me dire: “J’ai fais les dessins, c’est tout à fait cohérent, c’est même incroyable. J’ai l’œil maintenant, et je vois où tu veux en venir”…
Et il en suffira d’un…
Ce n’est pas rien quand-même: C’est le principe de la fusion!!!

Te souhaitant tout autant de Paix et d’Harmonie.

D’où viennent les nombres? D’où viennent les chiffres? D’où viennent les lettres?
Comment, et pourquoi ont-ils été crées?
C’est cela qu’il faudra élucider ensuite… :rainbow:

Bien, reprenons.
Imaginons que nous venions au monde, il nous faut trouver des repères.
Le premier, c’est celui du jour et de la nuit. Cela peut paraître évident aujourd’hui mais si l’on venait par exemple d’une autre planète avec 3 soleils et 2 lunes?.
Le soleil, la lune et les étoiles sont présents pour tous et en tout endroit sont visibles.
Leur observation permet de construire un calendrier, et d’y inscrire le fil des saisons, de noter les jours clés. Voyez comme les équinoxes et les solstices ont leur importance. Considérez aussi les mouvements de la lune… Quant aux étoiles, elles sont de claires indications lorsque l’on chemine en Terre inconnue…
Aussi, très rapidement, avec la répétition du phénomène, il y a compréhension du cycle.
Et on y vient: Un cycle est un cercle. Quoi de plus naturel alors que de le diviser en parties?
4 saisons -> on trouve alors le carré.
3 positions solaires -> Solstices et équinoxe.
J’imagine que c’est là que l’on a commencé à jouer avec les chiffres.
A tracer et à diviser le cercle en plusieurs parties…

Quant aux lettres alors?
Et bien une fois les constellations établies, soit au nombre de 12, il est facile de doubler et d’obtenir 24. Aussi lorsque l’alpha (A:Début) et l’oméga(Z:fin) se rencontrent, la boucle est bouclée, soit 26 lettres… Avec l’espace entre elles qui mène à 27… Soit 2+7=9.
Bref, en fait ce n’est pas si facile d’exprimer tout cela…
Au moins j’aurai essayé…

Pour la suite, se référer à: http://votezblanc.xyz/FredSotoca/Resolution/
Je ne le dirais jamais assez, dessinez…
Au physicien aussi, chaque trait est comme la lumière se réfléchissant sur le bord de la feuille…
Et c’est ainsi que s’est construite cette expérience…

SI VOUS PRENEZ LE TEMPS DE REPRODUIRE CE TRAVAIL, MERCI D’EXPRIMER ICI CE QUE VOUS AUREZ TIRÉ DE CETTE EXPÉRIENCE. MERCI.

1 Like

L’idée est bien celle-ci, nous sommes intermédiaires entre la conscience et la forme.
Lorsque l’on dessine, cette acte entraîne un cheminement de la pensée…
C’est l’action de faire qui permet à la conscience de venir à nous…
“Une prise de conscience”. Branchez-vous!
Établir un jardin, construire un accélérateur de particule, réaliser un laboratoire, le faire c’est établir dans la matière des notions que l’on a planifié dans notre imaginaire, notre pensée.
Étant donnée l’équation E=mc² => E:conscience = m:forme et c² (lumière:information), lorsque l’on agit sur l’un on agit sur l’autre… Le paramètre intéressant ici, c’est la lumière… Et qu’est-ce la lumière si ce n’est ce qui, composé de couleurs, s’offre à notre regard pour en manifester la forme…

Voyez la simplicité du matériel, son accessibilité:

  • Feuille de papier A4;
  • Règles ( Petite et grande);
  • Compas;
  • Crayon, gomme;
  • Feutres…

Incroyable, jusque là je regardais Wikipédia en français: avec “fleur de vie”, on obtient:


Mais, si on regarde wikipédia en anglais: avec flower of life, on obtient:

En voilà une découverte!!! :smiley:

Comme le résultat de ma démonstration! Magique :slight_smile:

Only by being part of a whole can we all shine!!!
Il n’y a qu’en faisant partie d’un ensemble que l’on peut tous briller… :sun_with_face:
:rainbow:

On dirais que l’univers content dans un arc en cell alors?

C’est à propos de notre perception de l’environnement “la forme”, que notre esprit reflète un état de “conscience”. La lumière (et l’information) qui transite par nos yeux inspire la créativité! Un “phénomène naturel, vivant”.
It is about our perception of the environment “the form”, that our mind reflects a state of “consciousness”. The light (and information) passing through our eyes inspires creativity! A “natural, living phenomenon”