Le nouvel article de Nassim Haramein et Dr Olivier Alirol

Réagissez au dernier article de Nassim Haramein et du Dr Olivier Alirol, dont voici l’extrait qui a été diffusé au public (traduction d’Olivier Thomas) :

Résumé de la prochaine publication de Nassim Haramein et Dr Olivier Alirol
Extrait de la pré-publication

ÉCHELLE INVARIANTE D’UNIFICATION des forces, champs et particules dans un “vide” quantique de plasma.

À partir du développement du principe holographique par Bekenstein(1)-Hawking(2), Susskind(3) et 't Hooft(4), nous considérons une approche d’entropie statistique et de thermodynamique d’un rapport holographique généralisé surface/volume défini dans les travaux précédents (5)(6)(7). En appliquant cette analyse, nous traçons une approximation du premier ordre d’un coefficient d’échelle en utilisant une représentation de l’espace-temps de la structure cristalline cubique. La mise à l’échelle qui en résulte, de l’échelle de Planck à l’échelle universelle, trouve un ajustement périodique surprenant pour organiser la matière dans l’univers. En conséquence, nous pouvons calculer des valeurs exactes définissant les facteurs d’échelle fondamentaux des interactions physiques. En les appliquant aux rayons et aux masses à l’échelle hadronique, électronique et à l’échelle de la constate de Hubble (Ho), nous obtenons des résultats cohérents avec les mesures actuelles.

En utilisant ces facteurs d’échelle, nous calculons une valeur pour la constante gravitationnelle G avec une précision de dix chiffres significatifs 10-10, représentant une première solution analytique pour G , qui n’est généralement connue qu’avec une précision de cinq chiffres significatifs provenant de l’expérience. L’exactitude de la valeur peut être confirmée en calculant la constante de Rydberg, connue par des mesures avec une précision de 10-12, en utilisant notre facteur d’échelle et notre valeur dérivée de G . Nous sommes ainsi en mesure de calculer toutes les unités de Planck avec une précision de 10 à 10 chiffres significatifs.

La relation entre les constantes par le biais de nos facteurs d’échelle calculés, dérivés du rapport holographique fondamental Φ, est en outre confirmée par le calcul précis de la masse de l’électron, du rayon de l’électron, du magnétron de Bohr et de la masse du proton, tous connus avec une précision de 10-10 par des mesures. En conséquence, nous pouvons démontrer une relation claire entre l’échelle classique de la constante gravitationnelle et les spectres d’énergie quantique de l’échelle atomique à partir du premier principe des seuls valeurs théoriques.

Grâce à notre loi d’échelle, nous disposons maintenant d’une interprétation géométrique de la constante de structure fine et du rapport entre la masse des protons et celle des électrons, et nous constatons que la formule de Koide est en relation directe avec le facteur d’échelle. Par conséquent, en utilisant cette formule, nous calculons une solution exacte pour α et μ. Nous validons ensuite cette valeur avec une précision de 10-13 en prédisant le facteur g de l’électron. Par conséquent, nous sommes également en mesure de prédire la constante de permittivité du vide ε0 comme une valeur exacte connue avec une précision de 10-10.

En outre, compte tenu de la redéfinition en 2019 des unités de base du SI et des unités naturelles de Planck, nous sommes désormais en mesure d’unifier toutes les mesures dans un cadre analytique unique. Ainsi, en n’ayant qu’une seule mesure, comme la constante de Rydberg, on peut calculer toutes les autres valeurs avec une précision de 10-12.

Cela ouvre la voie à l’unification des forces, que nous mettons à l’échelle et trouvons une corrélation directe entre les constantes de couplage des forces et notre rapport holographique Φ à toutes les échelles. Il en résulte l’unification des particules, des constantes fondamentales et des forces dans un cadre théorique unifié basé sur une fractalisation de l’espace-temps définie par un principe entropique lié au rapport holographique surface-volume Φ.

Lien original en anglais : https://www.resonancescience.org/scale-invariant-unification?

References

  1. J. D. Bekenstein, Phys. Rev. D 23, 287 (1981).

  2. S. W. Hawking, Nature 248, 30 (1974). S. W. Hawking, Commun. Math. Phys. 43, 199 (1975).

  3. L. Susskind, J. Math. Phys. 36, 6377 (1995)

  4. G. ’t Hooft, “Dimensional reduction in quantum gravity,” arXiv:gr-qc/ 9310026 (1993). G. ’t Hooft, Basics and Highlights in Fundamental Physics (Proceedings of the International School of Subnuclear Physics, Erice, Sicily, Italy, 2000).

  5. Quantum Gravity and the Holographic Mass, Haramein, N. (2012). Quantum Gravity and the Holographic Mass, Physical Review & Research International, ISSN: 2231-1815, Page 270-292

  6. The Electron and the Holographic Mass Solution, Val baker, A.K.F, Haramein, N. and Alirol, O. (2019). The Electron and the Holographic Mass Solution, Physics Essays, Vol 32, Pages 255-262.

  7. Resolving the Vacuum Catastrophe: A Generalized Holographic Approach, Haramein, N & Val Baker, A. K. F. (2019). Resolving the Vacuum Catastrophe: A Generalized Holographic Approach, Journal of High Energy Physics, Gravitation and Cosmology, Vol.05 No.02(2019), Article ID:91083, 13 pages

2 Likes

Félicitations à Nassim Haramein et au Dr Olivier Alirol !
Nous attendons avec impatience la publication officielle dans une revue scientifique.
C’est le commencement d’une nouvelle ère en physique et, nous l’espérons, pour toute la science.
Un nouveau jour glorieux pour les chercheurs de connaissance au moment précis où des Forces sombres menacent toute l’humanité.

2 Likes