Le nouvel article de Nassim Haramein et Dr Olivier Alirol

Réagissez au dernier article de Nassim Haramein et du Dr Olivier Alirol, dont voici l’extrait qui a été diffusé au public (traduction d’Olivier Thomas) :

Résumé de la prochaine publication de Nassim Haramein et Dr Olivier Alirol
Extrait de la pré-publication

ÉCHELLE INVARIANTE D’UNIFICATION des forces, champs et particules dans un “vide” quantique de plasma.

À partir du développement du principe holographique par Bekenstein(1)-Hawking(2), Susskind(3) et 't Hooft(4), nous considérons une approche d’entropie statistique et de thermodynamique d’un rapport holographique généralisé surface/volume défini dans les travaux précédents (5)(6)(7). En appliquant cette analyse, nous traçons une approximation du premier ordre d’un coefficient d’échelle en utilisant une représentation de l’espace-temps de la structure cristalline cubique. La mise à l’échelle qui en résulte, de l’échelle de Planck à l’échelle universelle, trouve un ajustement périodique surprenant pour organiser la matière dans l’univers. En conséquence, nous pouvons calculer des valeurs exactes définissant les facteurs d’échelle fondamentaux des interactions physiques. En les appliquant aux rayons et aux masses à l’échelle hadronique, électronique et à l’échelle de la constate de Hubble (Ho), nous obtenons des résultats cohérents avec les mesures actuelles.

En utilisant ces facteurs d’échelle, nous calculons une valeur pour la constante gravitationnelle G avec une précision de dix chiffres significatifs 10-10, représentant une première solution analytique pour G , qui n’est généralement connue qu’avec une précision de cinq chiffres significatifs provenant de l’expérience. L’exactitude de la valeur peut être confirmée en calculant la constante de Rydberg, connue par des mesures avec une précision de 10-12, en utilisant notre facteur d’échelle et notre valeur dérivée de G . Nous sommes ainsi en mesure de calculer toutes les unités de Planck avec une précision de 10 à 10 chiffres significatifs.

La relation entre les constantes par le biais de nos facteurs d’échelle calculés, dérivés du rapport holographique fondamental Φ, est en outre confirmée par le calcul précis de la masse de l’électron, du rayon de l’électron, du magnétron de Bohr et de la masse du proton, tous connus avec une précision de 10-10 par des mesures. En conséquence, nous pouvons démontrer une relation claire entre l’échelle classique de la constante gravitationnelle et les spectres d’énergie quantique de l’échelle atomique à partir du premier principe des seuls valeurs théoriques.

Grâce à notre loi d’échelle, nous disposons maintenant d’une interprétation géométrique de la constante de structure fine et du rapport entre la masse des protons et celle des électrons, et nous constatons que la formule de Koide est en relation directe avec le facteur d’échelle. Par conséquent, en utilisant cette formule, nous calculons une solution exacte pour α et μ. Nous validons ensuite cette valeur avec une précision de 10-13 en prédisant le facteur g de l’électron. Par conséquent, nous sommes également en mesure de prédire la constante de permittivité du vide ε0 comme une valeur exacte connue avec une précision de 10-10.

En outre, compte tenu de la redéfinition en 2019 des unités de base du SI et des unités naturelles de Planck, nous sommes désormais en mesure d’unifier toutes les mesures dans un cadre analytique unique. Ainsi, en n’ayant qu’une seule mesure, comme la constante de Rydberg, on peut calculer toutes les autres valeurs avec une précision de 10-12.

Cela ouvre la voie à l’unification des forces, que nous mettons à l’échelle et trouvons une corrélation directe entre les constantes de couplage des forces et notre rapport holographique Φ à toutes les échelles. Il en résulte l’unification des particules, des constantes fondamentales et des forces dans un cadre théorique unifié basé sur une fractalisation de l’espace-temps définie par un principe entropique lié au rapport holographique surface-volume Φ.

Lien original en anglais : https://www.resonancescience.org/scale-invariant-unification?

References

  1. J. D. Bekenstein, Phys. Rev. D 23, 287 (1981).

  2. S. W. Hawking, Nature 248, 30 (1974). S. W. Hawking, Commun. Math. Phys. 43, 199 (1975).

  3. L. Susskind, J. Math. Phys. 36, 6377 (1995)

  4. G. ’t Hooft, “Dimensional reduction in quantum gravity,” arXiv:gr-qc/ 9310026 (1993). G. ’t Hooft, Basics and Highlights in Fundamental Physics (Proceedings of the International School of Subnuclear Physics, Erice, Sicily, Italy, 2000).

  5. Quantum Gravity and the Holographic Mass, Haramein, N. (2012). Quantum Gravity and the Holographic Mass, Physical Review & Research International, ISSN: 2231-1815, Page 270-292

  6. The Electron and the Holographic Mass Solution, Val baker, A.K.F, Haramein, N. and Alirol, O. (2019). The Electron and the Holographic Mass Solution, Physics Essays, Vol 32, Pages 255-262.

  7. Resolving the Vacuum Catastrophe: A Generalized Holographic Approach, Haramein, N & Val Baker, A. K. F. (2019). Resolving the Vacuum Catastrophe: A Generalized Holographic Approach, Journal of High Energy Physics, Gravitation and Cosmology, Vol.05 No.02(2019), Article ID:91083, 13 pages

4 Likes

Félicitations à Nassim Haramein et au Dr Olivier Alirol !
Nous attendons avec impatience la publication officielle dans une revue scientifique.
C’est le commencement d’une nouvelle ère en physique et, nous l’espérons, pour toute la science.
Un nouveau jour glorieux pour les chercheurs de connaissance au moment précis où des Forces sombres menacent toute l’humanité.

5 Likes

Bonjour Olivier,
Sais-tu comment cela se passe lors du dépot d’un article dans une revue scientifique ?
Quel journal sera choisi par Nassim ? ou bien y a t-il possibilité de le présenter à plusieurs journaux en même temps ?
Combien de temps cela prend pour avoir une analyse par les pairs ? Et donc pour que l’article soit publié ?
Le papier de Nassim a t’il déjà été présenté à une revue et est-il en évaluation actuellement ?
ou bien il n’a pas encore été présenté à une revue ?
Merci de ta réponse.

Merci Olivier!

(Please pardon my English.)

This is big news IMO.

Just posted a translation to the English Acadamy.

Really, many thanks for this.

:+1: En voilà une bonne nouvelle!
Mais… à quoi ça sert???
Je veux dire par là, quelles en seraient les applications dans notre quotidien?
Ça va réduire la pollution? Permettre à chacun de manger à sa faim?..

“Nous attendons avec impatience la publication officielle dans une revue scientifique.” :+1:

Réflexions sur « Pourquoi l’article de Nassim Haramein et O. Allirol est important »

1 – pour unifier la physique (les mondes ou échelles quantique et cosmologique). Un « papier » unifiant les différentes composantes de la matière, donc des champs, des forces et des particules (comme l’exprime le pré-article) aurait une importance sur l’évolution de la physique et des sciences en général plus grande encore que les articles d’Einstein. Pour être valable, l’article doit prouver mathématiquement l’unification.

2 – pour démarrer une technologie nouvelle , émergeant de ce changement de paradigme et exprimant cette nouvelle vision unifiée.

Les caractéristiques de cette nouvelle technologie s’appuient à la fois sur le Vide quantique et sur les relations entre les forces, mais aussi sur les relations entre les particules, les molécules et toutes les composantes du Vivant et du Conscient. Cela permet d’avoir accès à une énergie de type universel, donc une énergie illimitée.

3 – pour une nouvelle conscience et une nouvelle société. Cette énergie du Vide (Énergie Libre, Énergie du point zéro) étant en fait une conscience-force à l’origine de toute création et de toute organisation de la matière, de la Vie et de la conscience, elle génère la prospérité et la plénitude. De cette plénitude découle un bien-être, voire une béatitude, une joie, un bonheur dans les œuvres de la Vie et un nouveau mode de connaissance par identité. Plénitude de l’énergie matérielle, plénitude psychique et énergétique dans le Vivant et plénitude dans la conscience et la connaissance. La Matière, la Vie et la Conscience ne sont plus séparés ni hiérarchisés.

Toutes les lois physiques peuvent être revisitées et modifiées ou complétées et d’autres lois plus larges apparaîtront. On voit ainsi que cette énergie illimitée et s’exprimant partout et dans tout, impliquera un changement de la conscience humaine individuelle et collective et un changement de société dont les qualités de fraternité, solidarité, d’égalité et de prospérité seront réelles et s’incarneront comme forces organisatrices et évolutives dans tous les domaines de la vie et dans toutes les sciences, les arts et les cultures, au service de tous les êtres humains.

Au moment même où de gigantesques forces de destruction maléfiques cherchent à asseoir définitivement leur emprise sur l’humanité (vaccin génétique délétère, effondrement économique, surveillance généralisée, asservissement) et sur les ressources de la planète (Agenda 2030), une grande menace se lève à la fois sur la santé et le développement de l’homme et sur la Nature, en particulier sur son intégrité et sa bio-diversité. Nous la voyons comme une véritable bataille entre une pensée matérialiste transhumaniste, au service exclusif d’une hyperclasse financière, radicalement et exclusivement rationnelle et cette vision unifiée, capable de fécondité entre la pensée rationnelle et la pensée intuitive.

C’est pourquoi cet article est si important. Il apporterait à l’humanité une nouvelle vision et un nouvel espoir, aujourd’hui absent dans cette puissante crise évolutive, et il apporterait les solutions manquantes aux dramatiques impasses actuelles auxquelles l’humanité est confrontée.

Bien bien bien… Merci pour ces précisions Patrice.
Je suis heureux d’avoir ton point de vu.

En ce qui concerne cette énergie, n’a-t-elle pas déjà son utilité? Et en la déviant de son utilité principale, ne serions-nous pas ENCORE comme un puce sur le dos d’un chien?..
Cette “conscience-force à l’origine de toute création et de toute organisation de la matière, de la Vie et de la conscience, générant prospérité et plénitude” n’est-elle pas déjà présente??? Ne faudrait-il pas juste que l’humanité en prenne conscience et agisse en conséquence?

Bonjour Fred,

Cette énergie-conscience « travaille » sur le minéral, le végétal et l’animal, sur la matière, la force de vie et la conscience de la Nature, et apporte à chaque chose ce dont elle a besoin. Mais l’homme a quelque chose de plus, c’est entre autres le libre arbitre. Et c’est pourquoi dans tout ce qui touche notre libre arbitre, chacun a une relation particulière avec cette conscience-force. Quelque part nous en faisons partie et quelque part nous avons le pouvoir de nous séparer d’elle – ce que n’a pas le proton, la spiruline, le chimpanzé ou l’étoile. En prendre conscience est une affaire d’évolution de notre conscience individuelle par la méditation ou d’autres moyens. Mais l’approche de la science unifiée permet une approche collective.

Cette plénitude est évidemment présente de manière souterraine ou potentielle, elle n’est pas révélée et ne s’exprime dans notre monde humain que très partiellement. Il nous incombe de rétablir consciemment le contact.

Le commentaire que j’ai posté est une réflexion et n’a pas vocation d’expliquer quoi que soit. Les commentaires sur cette Conscience-énergie correspondent aux croyances et aux expériences de chacun et chacune, elles sont personnelles et je n’ai aucune intention d’intervenir à ce niveau là. Par contre, j’exprime l’opinion qui est la mienne que l’article de Nassim est très important pour Nassim (et toutes les personnes qui le suivent), mais il l’est encore plus pour le monde et surtout à cette période cruciale de l’histoire de l’humanité. Je porte cette réflexion depuis une cinquantaine d’années, ce n’est pas une réaction à chaud. Elle intervient parce que je suis tout « excité » de sentir que nous sommes très proches de l’éclosion. Comme beaucoup d’entre nous je suppose.

Il y aurait tant de chose à dire… Et tellement de chose à penser, à aimer, et à faire…
Pour ma part, j’ai opéré un changement d’état de conscience avec le travail que j’ai produit.
L’éclosion, est en tout instant, et depuis toujours… C’est maintenant :wink:
Qu’est-ce que notre réalité sinon un champ électromagnétique. La matière est ce qui est… Et toute vie sur cette planète est issue du champ de conscience… Quelle expérience!!! Tellement incroyable d’avoir l’opportunité de modeler notre environnement.
De tout, je crois que le principal, c’est d’Aimer…
Car le cœur, c’est bien ce qu’il y a entre la tête et les bras :slight_smile:
Séparés nous pensions être, unis nous seront!
Rien ne se perd, rien ne se créer, tout se transforme…
Merci beaucoup d’avoir exprimé ta pensée, c’est très important de partager celle-ci, afin de permettre une meilleure compréhension de nos différents points de vue. Oui, merci.

ça va crescendo. c’est tout simplement énorme. déjà que la lecture des deux articles sur la masse holographique du proton et de l’électron me fond disjoncter, je me demande l’effet que va avoir celui-ci.
Je crois que ça va me faire délirer et je commence déjà :
le prochain article sera une reformulation des postulats de la mécanique quantique avec le temps quantique pour déduire l’équation de shrödinger des postulats de la mesure reformulé.
(Alain Connes - mathématicien médaille fields - montre que l’aléa quantique est plus fondamental que le temps et émerge de celui-ci mais pour cela il dit qu’il faut qu’il y ait un “bain thermique” à l’origine : quoi de mieux qu’un plasma de vide quantique)

2 Likes

Bonjour Olivier,
Je m’adresse à toi mais je sais bien que tu ne me répondras pas. Ni d’ailleurs personne de la RSF. Tant il y a un abîme entre les chercheurs et les techniciens qui travaillent avec ou autour de Nassim et les fans qui ne sont bons qu’à financer. Mais chacun est utile.
Quoi qu’il en soit, il ne faudrait quand même pas nous prendre pour des imbéciles.
Le nouvel article de Nassim est probablement une merveille, mais je crains que personne n’en entende parler en dehors de la RSF. Sa publication est comme un serpent de mer.
Cela n’est pas une critique, mais une constatation.
Une guerre est déclarée à l’humanité par l’hyperclasse (ou l’oligarchie) financière et ce groupe a toujours combattu tous les chercheurs et inventeurs depuis plusieurs siècles pour leurs inventions au service de l’humanité, mais malheureusement pour ces inventeurs, contraires aux intérêts des Pouvoirs en place. Ce n’est donc pas maintenant qu’ils laisseront paraître un article qui pourrait révolutionner tous les paradigmes de la Science aux ordres et qui pourrait les mettre en défaut au moment même où ils lancent une vaste offensive générale pour asservir l’humain et accaparer toutes les ressources de la planète.
Je cesserai donc d’attendre cet article qui est censé révolutionner toute la physique. S’il sort un jour, ce ne sera que du pain béni !
Lors d’un précédent entretien avec Nassim, il nous a raconté comment il a été convié à participer à une réunion sur une île d’un de ces groupes qui préparait la grande Réinitialisation.
Ils savent qui est Nassim et ne le laisseront pas saboter leur plan.
Cela n’empêche pas Nassim ou chacun de travailler à faire avancer l’avènement de cette nouvelle énergie et de cette nouvelle Terre auxquels nous croyons. Mais cela se fera souterrainement.
Pour ceux qui sont encore dans les fake news et les anti-fake, je me permet de leur conseiller de tourner leur curiosité tous azimuths s’ils ont le courage et l’audace de le faire. Et rien de plus. Et pour ceux qui n’ont rien remarqué dans le paysage, personne ne peut rien pour eux. Bon voyage chez les génétiquement modifiés.
Soyons patients… Je sais que je ne dois pas attendre ici de réponses aux nombreuses questions que je me pose sur l’Energie libre et l’unification de la physique. Pour un yogi, cela prend plusieurs vies et en tous cas pas moins d’une vie entière pour faire l’expérience de l’unité. Ce n’est donc pas sur ce blog ou un autre que nous pourrons avancer sur ce chemin. Par contre, on peut s’y préparer mentalement un petit peu par l’étude de la physique unifiée ici illustrée. Merci la RSF.
Désolé d’être si pessimiste ou si réaliste.

1 Like

T’as bien raison Patrice! Tout le monde s’en fout c’est pas croyable.
“Internet” et les médias ne sont qu’une vitrine supplémentaire d’un commerce qui nous le met à tous bien profond.
Remettre en question nos mode de vie, c’est inévitablement ce qu’il devra se passer.
Car une fois au pied du mur, on sera au pied du mur… “ADAPTATION”…
Allé on y croit!!! “ANTICIPATION”…
La réalité: Minéraux, Végétaux, Animaux, et Nous au beau milieu de tout ça…

De mon point de vue (de physicien - j’ai obtenu en 1983 une maitrise de physique),
il y a plusieurs réponses possibles.

J’ai lu complétement l’article de Nassim sur la masse holographique et celui contient 3 pépites qui en font un trésor :

  • le fait de retrouver la relation de Scharzchild à partir d’une application originale du principe holographique. Ceci n’était pas une chose évidente. j’ai contacté 2 physiciens pour leur faire part de ce résultat. Un n’a jamais voulu prendre cela au sérieux pour des raisons qu’il ne voulaient même pas justifier, ce qui n’est pas une attitude scientifique… L’autre JPP m’a dit que cet article n’était pas vide et m’a même fait un joli dessin pour trouver une formule approchée (où il manquait le facteur 2)
    avec la mécanique classique. Il était intéressé par ce principe holographique. Je lui ai transmis
    cette conférence : http://www.uctv.tv/search-details.aspx?showID=11140.
  • le fait de calculer la masse exacte du proton avec toutes ses décimales significatives (c’est énorme!) à partir des mêmes considérations avec une curieuse inversion du rapport phi associée à (toujours) un facteur 2.
  • enfin le fait de retrouver la constante de couplage de l’interaction forte en considérant la vitesse de rotation du proton (utilisation de la formule de la masse relativiste).

Alors pourquoi cet article n’a pas fait pas la une des journaux scientifique et autres ?
Ma réponse est “le mur quantique” que la majorité des physiciens ne veulent pas traverser
au prix de renoncer à êtres des scientifiques.

D’un autre côté la portée de la découverte de Nassim est de nature à ouvrir une nouvelle direction pour la recherche en physique théorique.

Une direction de même ordre que la théorie des cordes qui a épuisé 2 générations de physiciens théoricien de cette planète sans que rien de concret n’en sorte.

De son côté Nassim à sorti la masse du proton et aujourd’hui c’est la seule théorie exacte sur le sujet, le modèle standart ayant été déclassé avec la mesure de la masse du proton avec un atome muonique.

On devrait voir des cohortes de physiciens s’engouffrer dans la voie ouverte par Nassim mais ce n’est pas le cas.

Aussi les implications de cette théorie étant énorme, il n’est pas incompréhensible que le futur article ait un temps de gestation assez long.

Pour employer une image c’est un peu comme si un explorateur trouvait un passage étroit à travers une montagne mais que cela débouchait sur une vaste plaine très riche pour laquelle il lui faudrait des années d’explorations.

2 Likes

Salut, quelles questions te poses-tu sur l’énergie libre ou le champ unifié ?

Bonjour fxp,

Merci de venir à ma rencontre.

La question que je soulevais ici c‘est effectivement pourquoi l’article ne sortait pas alors que, en janvier, Nassim prévoyait sa sortie en décembre, puis en février. Et j’ai finalement pensé que l’opposition institutionnelle avait bloqué la possibilité de parution de l’article.

Un petit commentaire de la part de Nassim aurait été bienvenu. A l’observation de la triche institutionnelle lors des élections américaines ou de la manipulation de la crise sanitaire par l’OMS, entre autres, nous pouvons comprendre que la parution de l’article pouvait avoir été bloqué.

C’était déjà difficile avant, de penser autrement en physique ou de promouvoir des inventions touchant au domaine de l’énergie – et à plus fortes raisons de la santé, alors maintenant avec ce déferlement de manipulation scientiste, technocratique et totalitaire, et cette censure à tous les échelons, toute pensée non conforme est attaquée.

Si ce n’est pas le cas, la mise en place d’une dictature globale menaçant les citoyens du monde, avec la venue du transhumanisme comme modèle (pour les plus nantis, s’entend), la parution d’un tel article aurait été une pierre lancée dans le « jardin » du scientisme corrompu et une bouée pour tous ceux qui cherchent le graal de la physique, mais aussi un cadeau pour tous les chercheurs de vérité ou simples humains croyant dans un monde nouveau orienté dans le respect de la Nature et de la Vie. C’est pourquoi, peut-être, que je misais beaucoup sur la parution de cet article (depuis le temps que l’humanité l’attend)

J’ai par ailleurs d’autres questions, effectivement sur la nature du Vide quantique ou sur le trou noir et le double tore.

En fait, j’aurais aimé pouvoir m’expliquer sans passer par le blog parce que je fais des recherches sur l’information et l’influence des formes ou des proportions / nombres depuis la fin des années 70 et que je préfère rester discret. Les résultats que j’obtiens, dans une approche personnelle et non rationnelle dans le sens scientifique, vont entièrement dans le même sens que Nassim ou Foster Gamble et je pense même avoir un peu d’avance dans certains secteurs. Mais le plus difficile dans mon travail sur l’information est la transformation de la matière.

J’ai pu doubler le rendement d’une exploitation professionnelle sur les plantes et élever fortement le niveau de leur qualité et de leur santé ou encore maintenir entier un concombre coupé en deux (ce qui est un handicap) pendant 7 mois, à la suite de l’expérience sur les tomates de la RSF.

Et beaucoup de progrès peuvent encore être réalisés. J’avais aussi dans le passé accéléré fortement des catalyses ou augmenté spectaculairement la miscibilité entre l’eau et l’huile…La plus grosse partie de mon travail aujourd’hui se place autour de l’eau – dite informée.

Mon objectif aujourd’hui est de continuer à avancer encore plus loin dans les domaines de la santé, de l’énergie et de la conscience, mais aussi dans l’énergie libre, qui n’est pas seulement énergie pour moteurs, mais une corne d’abondance dans tous les secteurs de l’évolution, de l’énergie bien sûr, gravitation comprise, mais aussi de la conscience et d’un monde connecté à l’univers et à son grand sens.

Tout cela pour dire que j’aimerais approfondir ma vision du Vide quantique - Conscience/énergie impersonnelle universelle et du Trou Noir et du double tore, que je pressens détenir une information fondamentale et universelle.

Je ne pense pas que Nassim ou les scientifiques de la RSF ont toutes les réponses. Ni personne d’ailleurs. Mais en investiguant davantage, peut-être en comparant nos représentations et nos expériences, j’avais l’illusion qu’une telle démarche serait possible. Mais je vois bien que c’est à la limite de l’utopie, tant je ne n’ai pas de formation scientifique et tant la recherche autour de Nassim se concentre spécifiquement sur la matière, tant il n’y a aucune possibilité de communiquer avec les chercheurs, soit parce que le langage est différent, soit parce qu’ils ne sont pas disponibles, en particulier si on ne dispose pas de diplômes scientifiques. Dans les années 80, j’ai travaillé au sein d’un groupe pluridisciplinaire de niveau universitaire et je peux cependant affirmer la richesse d’une telle approche.

J’étais donc dans cet état d’esprit de renoncement et de repli sur soi quand j’ai écrit mon dernier commentaire.

Je vois que tu est physicien et que tu as parfaitement compris ou pressenti la valeur des idées et du travail de Nassim.

Je suis donc intéressé par tout ce que tu peux me dire sur le Vide quantique ou le champ unifié. J’ai beaucoup réfléchi sur l’énergie libre et j’ai eu quelques aperçus au cours de mes recherches personnelles, mais aussi dans une expérience de reproduction d’une expérience de Léon Sprink avec la haute tension. Mais je suis preneur de toutes informations ou de toute compréhension, de nature scientifique ou pas, pourvu qu’elle ne soit pas une simple opinion. Dans le blog, ce ne sont, la plupart du temps que des opinions.

Par rapport au « mur quantique » dont tu parles, je suppose que c’est la crainte de sortir de la rationalité ou du conformisme ? J’ai aussi l’impression que nombre de physiciens ne s’y intéressent pas à cause de leur ego – ils ne l’ont pas découvert eux-mêmes – et surtout venant de la part d’un chercheur non académique ! Réactions qui n’auraient pas lieu s’ils avaient réfléchi sur l’univers connecté, sur la pensée connectée.

En tous cas, merci de ton intervention.

A part cela, j’ai quelques questions :
Dans le cours, la masse courbe l’espace-temps. Selon la formule E = MC2, la masse et l’énergie ne devraient donc plus avoir de sens au-delà de la constante de la vitesse de la lumière, c.

Le PSU, tel que je l’ai compris, est à l’échelle du Planck, qui est corrélé à la vitesse maximum de la lumière et donc à une masse infinie. Mais je ne sais pas si le PSU est une particule virtuelle ou réelle. Si c’est une particule réelle, elle serait donc supposée avoir une masse infinie et cela ne correspond pas avec le modèle de Nassim.

Donc, question : puisque l’espace-temps se courbe avec la masse, quelle est la forme qu’il prend quand la masse est infinie ?
(Quelle importance ? Celle de l’influence des formes.)

D’autre part, si le PSU est à l’échelle du Planck, donc corrélé à la vitesse de la Lumière, dans le monde sub-quantique, il n’y aurait plus de particules. Et donc, plus de question de masse. La vitesse quasi-infinie de la lumière dans le sub-quantique concernerait la conscience seulement. Ni la matière ni l’énergie puisqu’il n’y aurait plus de masse.

De même, le double tore est-il réel ou virtuel ? Et le trou blanc, est-il réel ou virtuel ?

je suis “in tune” avec tout ce que tu écris. Et oui soit l’ego soit le refus de la réalité quantique qui implique l’observateur (voir la dimension du sujet du physicien Joël Sternheimer ainsi que sa société Genodics - une percée peut-être aussi fondamentale que celle de Nassim : la modélisation de l’observateur en mécanique quantique avec une technologie opérante bien implanté en agronomie).

et je citerai les premiers sutras de Patanjali:

  1. Voici l’enseignement traditionnel du Yoga

  2. Le yoga consiste à suspendre l’activité psychique et mentale.

  3. C’est alors que le voyant, le Soi, réside en sa propre nature ;

  4. Dans les autres cas on l’identifie aux opérations mentales ;

  5. Celles-ci présentent cinq sortes de modifications de douleur ou non :

  6. Connaissance juste, non discrimination, opinions personnelles, inconscience du sommeil
    et mémoire.

  7. Les preuves d’une connaissance juste sont la perception sensorielle directe, la
    déduction exacte par inférence, l’enseignement traditionnel.

  8. La non-discrimination aboutit à une connaissance erronée parce qu’elle n’est pas fondée
    sur la vraie nature des choses

  9. Les opinions personnelles proviennent de l’attribution d’une valeur à des mots privés
    de sens réel et sans objet.

  10. Le sommeil est événement qui entraîne l’absence de connaissance.

  11. La mémoire est la persistance des impressions laissés par les objets perçus dans
    la substance mentale.

  12. la suppression de ces états de consciences s’obtient par la pratique et le non-attachement.

  13. Mais l’exercice exige un effort soutenu,

  14. Et il devient efficace quand il est durable, répété et enthousiaste.

“Dans le cours, la masse courbe l’espace-temps. Selon la formule E = MC2, la masse et l’énergie ne devraient donc plus avoir de sens au-delà de la constante de la vitesse de la lumière, c.”

  • je ne suis pas sur que l’on puisse affecter une causalité dans l’expression : la masse courbe l’espace-temps. Pour être plus précis l’équation d’Einstein dit qu’à une distribution de matière ET d’énergie (tenseur matière énergie) correspond une courbure de l’espace-temps (tenseur de courbure). Donc l’énergie courbe aussi l’espace-temps. Mais en fait lorsqu’on dit cela, je crois qu’il ne faut par croire que la masse est la cause de la courbure. Il y a correlation mais pas causalité. D’ailleurs la causalité implique le temps, une chose est la cause d’une autre que si elle apparait AVANT l’autre donc la causalité est DANS l’espace-temps. Or l’équation d’Einstein EST l’espace-temps. C’est comme la vulgarisation de l’expansion de l’espace-temps comme une réalité “historique”. Or l’histoire se déroule dans le temps mais si c’est l’espace-temps qui se dilate c’est suivant quel paramètre ? surement pas le temps dont il est composé qui se dilate tout autant que l’espace. On atteind plutôt la nature du Soi (au sens du yoga).

Je ne sais pas ce que tu entends par : “au delà de la constante de la vitesse de la lumière”

Dans les équations il n’apparait pas de masse infinie : l’équation de Schwarzchid dit que la masse
du trou noir est proportionelle à son rayon donc la masse converge vers zéro lorsque le rayon diminue. Je crois que c’est le sens de l’évaporation des trous noirs.
Par ailleurs on peut remarquer que le trou noir est particulier , il n’a pas de masse volumique mais une masse linéraire ou plutôt radiale : On a l’habitude intuitive de considérer que si on double le volume on double la masse mais ce n’est pas vrai pour un trou noir où la masse double si on double de rayon (puissance 1) alors que le volume croit comme le cube du rayon. (puissance 3)
E=mc² donne simplement la relation entre la masse et l’énergie. En relativité restreinte si une masse accélére elle augmente mais ne peut arriver à la vitesse de la lumière car il faut une énergie de plus en plus grande pour l’accélérer donc pour atteindre la vitesse de la lumière il faudrait une énergie infinie qui n’est évidemment pas disponible dans l’univers.

Je pense que le PSU est un trou noir virtuel. C’est assez génial : la longueur de Planck est la plus petite longueur possible donc on ne peut rien considérer de physique en dessous.
Or c’est le diamètre du PSU donc c’est un trou noir du point de vue de l’information : on ne peut
avoir physiquement accés à l’intérieur. Si il y a une structure plus fine à l’intérieur elle est non-physique. Donc la PSU est la fluctuation virtuelle du champ gravitationnel.

Et le trou noir de Planck est le trou noir qui a la masse de Planck et qui a pour diamètre 4 longueurs de Planck et c’est précisement à cette taille que le nombre 64 apparait : 4 à 3 dimensions 444=64
Et c’est aussi l’équilibre dans l’information parce que c’est seulement pour ce diamètre que le nombre de PSU dans le volume de la sphère délimitée par l’horizon des événements est égal au nombre de disque de Planck (équateur de la PSU) sur la surface de la sphère (horizon des événements).
En relativité restreinte l’espace-temps n’est pas courbe et n’est parcouru que par des photons sans masse se déplaçant en ligne droite dans un espace-temps plat : Il n’y a pas de masse dans une espace de Minkovsky.
Lorsque l’espace-temps à une courbure les photons suivent toujours les lignes droites (géodésiques) dans cette espace-temps courbe. Si la courbure est telle que les géodésiques se referment sur elles-même (une boucle - gravité à boucle ???) ce qui se passe précisément à l’horizon des événements du trou noir alors les photons tournent en rond sur l’horizon des événements : ils sont en orbites sur le trou noir. Comme ils possèdent une énergie mais que du point de vue d’un observateur extérieur, ils sont localisés (ie: ils ne bougent plus) alors ils sont perçus comme une masse.

la première particule non virtuelle serait la particule de Planck:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Particule_de_Planck

son diamètre est 2 fois la longueur de Planck donc il est entre la PSU et le trou noir de Planck.
Il y a surement de choses à creuser là… parce qu’il y a un objet qu ia pour diamètre 3 longueur de planck… dont les pixels surfaciques et volumiques sont respectivement 36 et 27
avec 363=108 et 274=108.

Oui le quantique est le domaine de la conscience pure , j’ai décris cela ici:
http://quantique.alwaysdata.net/essai_txt.htm

Je crois que le double tore est comme l’objet qu’il forme, virtuel ou réel suivant le cas
Je le double tore semble bien exister aussi dans la structure de la conscience pure.

j’ai fait un article de présentation (qui date un peu maintenent) de la théorie de Nassim
où je donne des exemples comme la cosmogonie Jaïn qui est aussi décrite par le modèle de Nassim !
Je pense que le trou blanc est comme le trou noir : ce sont un seul et même objet dans l’espace-temps. Dans le livre "j’ai vécu sur deux planètes on voit un sage créer un trou blanc puis pour compenser ce trou blanc qu’il détruit à un moment , il crée un trou noir un peu plus tard mais c’est un seul objet en terme d’espace-temps. Dans ce livre aussi il est décrit la “Flamme de Maxin” qui est un sage qui a fondé l’Atlantide. Cette flamme est clairement un trou noir à l’échelle du mètre.
Ce livre a été écrit avant la théorie de la relativité générale et traduit en français par un polytechnicien : Louis Colombelle.

Merci de tes réponses. C’est le genre de réponses que j’attendais, mais il me faudra un peu de temps pour bien les digérer. Je te re-solliciterai un peu plus tard, si tu veux bien.

J’ai apprécié dans ta réponse le tandem inséparable de l’énergie et de la masse pour courber l’espace-temps ainsi que la non causalité. Semblant de rien, cela me semble très important dans les conséquences.

Je n’avais jamais pensé à l’extension du temps. C’est là effectivement que la physique quantique coïncide avec la relation avec la conscience, telle qu’elle est décrite dans la méditation du yoga et les maîtres indiens. Il y a apparemment un côté statique qui conduit à l’immobilité et un côté dynamique qui intègre le présent, le passé et le futur.

Je vais me re-pencher sur la notion du temps supramental de Sri Aurobindo.

Dans la même veine, j’ai beaucoup apprécié le concept de relativité du principe d’existence, si fondamental dans la philosophie yogique, dont Jacques Ravatin parle dans son concept de localisé et non localisé. Il y a là à mon humble avis une clé importante pour la physique quantique et une compréhension moins ésotérique des plans subtils qui sont nécessaires, semble t-il, pour comprendre toute la subtilité de la matière.

Relativité de l’existence, relativité de la conscience (c’est toute l’histoire de l’évolution et du Yoga), et la relativité du temps dont tu parles.

Par ailleurs, je n’ai pas bien cerné le quantique qui est supposé s’arrêter au monde du Planck et le sub-quantique de Nassim que je situais au-delà dans l’infiniment petit. De là provient certainement une confusion dans ma compréhension.

Je vais me pencher sur les documents dont tu parles.

La physique étudie ce qui est physique, lié à la forme, et à une expérience de pensées.
Qu’en est-il de la conscience???
Pourrais-tu s’il te plaît fxp jeter un petit coup d’œil à l’expérience suivante et me donner ton sentiment: http://votezblanc.xyz/FredSotoca/Resolution/
Merci.
La morale de l'Histoire, c'est la Géographie! :)