Principe de correspondance

Bonjour à tous, je suis les cours de l’académie depuis quelques jours, jusqu’ici cela fait très écho à mes croyances et précédentes lectures, et notamment au Kybalion et aux principes hermetistes.
En decouvrant le fractal dans le module 2 hier, je repensais au principe de correspondance hermetiste qui dit que “ce qui est en haut est comme ce qui est en bas, et ce qui est en bas est comme ce qui est en haut”.
Et aujourd’hui, j’ai regardé un reportage sur la pyramide de gizeh faisant l’analyse des révélations mathématiques codées dans les proportions de la pyramide. Ils ont proposé à un moment la formule qui suit:


Phi+1=phi au carré
Phi-1=1/phi
Cette equation a immédiatement évoqué dans mon esprit l’illustration de ce principe de correspondance. Qu’en pensez-vous ?

‐--------
Hello everyone, I have been following the courses of the academy for a few days, so far this is very echoing of my beliefs and previous readings, including Kybalion and Hermetist principles.
When I discovered the fractal in module 2 yesterday, I was thinking about the principle of hermetist correspondence which says that “what is above is like what is below, and what is below is like what is above”. And today I watched a show on the pyramid of giza doing analysis of mathematical revelations coded in the proportions of the pyramid. They proposed at one point the following formula:
Phi+1=phi squared
Phi-1=1/phi
This equation immediately evoked in my mind the illustration of this principle of correspondance. What do you think?

2 Likes

Désolé, je ne parle pas anglais. Mais ce qui est en haut est comme ce qui est en bas n’'est pas tout à fait exact. Si vous prenez un arbre qui se réflète dans l’eau, le haut de l’arbre se retrouve en bas et le bas de l’arbre se retrouve en haut selon que vous regardez dans l’air ou dans l’eau. Je n’en connais pas la signification.
Namasté.

Bonjour,

Oui, tout à fait !
Ces formules m’avait interpelées aussi et je n’avais pas fait l’analogie mais je la vois maintenant :
Si on ajoute phi à 1, on va finalement multiplié par phi
Si on soutrait Phi à 1, on va diviser par phi
Le vivant s’est contruit sur le nombre phi et le vivant respecte cette règle du Trismégiste.

Ce nombre est probablement à mes yeux la constante qui régis les règles d’évolution, de pultion de vie, de ce qui nourrit ; équivalent de la constante de planck pour les dimensions de toute chose? une conférence de Nassim m’avait ouvert les yeux sur ce fait.

Je me suis posée la même question pour PI… c’est encore une constante qui régit tout un domaine : ce qui est rond, les règles d’interface efficace, de tention, le minimum d’énergie pour un maximum de résistance à l’extérieur, comme un mimum d’énergie pour l’accueil à l’intérieur…

Idem avec la constante de la limuère qui régirait l’interface entre l’univers de la 3D et du temps et le trou noir : d’un coté un univers que l’on connait et puis de l’autre, lorsque la particule dépasserait cette vitesse de la lumière, elle serait dans un trou noir, un point d’une densité infinie. C’est comme si un univers était condensé dans un seul point, imprimant toutes les informations de toutes les ondes qui lui sont parvenue et où le temps n’existerait pas.
Donc 3D régie par le temps // Informations régie par de l’ordre tout ceci dans un espace réduit à un point (et qu’est le point à ce moment là… ?). Ces deux univers se noussant l’un l’autre, l’un créant de l’information et l’autre la stockant en créante de l’ordre pour pouvoir la stocker, lui donner de la cohérence puis pour la relâcher…
Régis DUTHEIL en parle bien mieux que moi dans son livre “L’Homme superlumineux”…

Que de conjectures …

Je ne sais pas si je fais bonne route sur le chemin des constantes, mais j’ai l’impression que ce sont des constantes qui régissent le monde. Peut-être d’ailleurs que les formules sont très complexes à trouver (rapport entre les domaines régit par des constantes ?) justement parce que l’univers n’obéirait qu’à l’utilisation de constantes… ?

J’espère avoir piqué la curiosité de d’autres explorateurs sur ce forum, autant que la première question le fait.

Au plaisir de vous lire,
Bonne fin de journée

1 Like

This is an excellent observation. Correspondence exists on all planes. That which is above is like unto that which is below and that which is below is like unto that which is above. There is a mathematical equation for this Principle in many variations, I’m sure. Having a background in Hermetic Theosophy myself, I understand many of the principles of Natural Law in physics. That is what drew me to Resonance Science in the first place. It is the Hermetic way to approach physics. :slight_smile: