Quel sens physique donner à E=mc2?

La vitesse de la lumière est postulée par Einstein comme étant indépassable. Je ne comprends pas comment on peut donner un sens physique à cette équivalence entre l’Energie et la masse, puisqu’il est, selon Einstein lui-même, exclu de pouvoir aller au carré de la vitesse de la lumière.

Dans 4.4.5, je lis: " nous pouvons établir que E et m résultent des fluctuations du vide et que la vitesse de la lumière ( c ) découle des oscillations du vide à l’échelle de Planck tournant sur elles-mêmes à cette vitesse à l’endroit même de l’horizon des évènements du proton."; par “cette vitesse” faut-il entendre c ou c2?
Et comment se distinguent les fluctuations des oscillations du vide? Les premières apparaissant responsables de la matière et les secondes de la vitesse de la lumière.