Un univers à deux sources?

Bonjour,

si j’ai bien saisi l’explication d’un hologramme dans le cours 4.1.3
alors le fait que l’univers soit holographique sous entend qu’il n’a pas une source mais deux ?
(ou une source qui s’est divisée en deux au préalable)

Aussi je me demande quel est l’analogie de la plaque holographique capable d’imprimer les motifs d’interférences à l’échelle de l’univers, l’éther ?

Dans cette optique l’univers serait schématiquement constitué de trois choses :
Une source divisée en deux donc/ou deux sources + le support de leur manifestation (soit la plaque holographique). Mais alors dans ces trois constituants doit y être contenu l’image d’origine de toute chose non ?

J’espère ne pas trop me mélanger les pinceaux.